Enseignement

L’enseignement est transmis sous la forme de cours hebdomadaires, de cours particuliers, d’ateliers à la journée ou demi-journée et de stages.

Il se décline en cours de yoga pour tous (YogaOm), cours de yoga prénatal pour les femmes enceintes, cours de yoga postnatal pour les femmes-mères et leur(s) bébé(s) (MamaOm), cours de yoga pour enfants (Petits d’Om).

Sādhanā pāda : le chemin de la pratique

Il y a autant de raisons de s’inscrire pour la première fois à un cours de yoga qu’il y a de personnes. S’apaiser ? Se détendre ? S’assouplir ? Être en harmonie ? S’offrir un temps pour soi ? Tonifier le corps ? Mieux se connaître ? En finir avec les douleurs physiques (dos, hanches, épaules…) ? Par curiosité ? Apprendre à méditer ? Étudier une tradition mutimillénaire ?

L’intention de départ est toujours juste. C’est elle qui nous guide vers sādhanā pāda, le chemin de la pratique, exposé par Patanjali dans les Yoga Sūtra(1).

Puis l’intention initiale disparaît, et la pratique régulière nous offre ce qui est juste pour nous. Elle nous met en chemin vers le yoga.

L’enseignement que je propose est un chemin à construire. Il s’agit d’ « aller vers », sans attente, mais en conscience. Se relier à notre nature profonde tout en restant relié au monde qui nous entoure.

(1) Yoga Sūtra : texte majeur qui condense des techniques multimillénaires du yoga traditionnel de l’Inde.

Exploration consciente

Les cours sont des espace-temps que l’on s’offre pour explorer différents chemins vers le yoga.

Il s’agit d’expérimenter, de vivre ce que nous pouvons mettre en place au quotidien, à chaque instant, d’entraîner notre présence à ce qui est, de se relier à l’énergie de la vie.

Petit à petit, l’exploration se transforme et s’imprègne à notre vie comme un frémissement permanent. Car le yoga se vit, à chaque instant.

Aller vers le yoga – Être en yoga

Le yoga est un état. De même que le sommeil est un état.

L’endormissement ne repose pas seulement sur des conditions favorables externes, même si celles-ci y contribuent. Certaines personnes s’endorment en toute quiétude dans n’importe quelle position ou dans un brouhaha tonitruant. Car leurs conditions favorables internes et personnelles sont réunies : fatigue, détente, et… ce qui est propre à chacun.

De la même manière, ce n’est pas parce que nous suivons scrupuleusement une méthode, en mettant en place des conditions extérieures qui semblent favorables que nous entrerons en yoga. Certains yogis n’ont jamais participé à un cours de yoga, et l’état de yoga se vit peu importe les conditions extérieures, peu importe le calme, ou le tumulte environnant.

En cours, nous reprenons contact avec les conditions favorables intérieures permettant à l’état de yoga de survenir. Puis, nous laissons faire en restant disponibles, sensibles, présents. Nous ne faisons pas du yoga, nous ne pratiquons pas le yoga. Nous laissons l’état de yoga éclore de l’intérieur vers l’extérieur, comme une fleur qui s’épanouit.

Accueil et partage

Chacun est accueilli tel qu’il est.

Chaque séance est unique et peut convenir à tous : je me relie à l’énergie du groupe et à la saveur de l’instant. Je m’accorde en observant, en écoutant. Je suis pleinement disponible, avec vous.

Chacun vit librement les propositions, selon ses possibilités du moment, en avançant intérieurement et à son rythme sur sa capacité à accueillir ce qui est.

Enfin, si je transmets un enseignement, je reste moi aussi élève, et j’apprends en permanence pendant les cours auprès des élèves. C’est un partage mutuel.

Adaptation et accompagnement

Si l’état de yoga est semblable que l’on soit un enfant, un adulte, en situation de handicap, enceinte, homme ou femme, certaines approches pour aller à son rythme vers le yoga sont plus adaptées que d’autres selon notre état du moment ou la période de la vie. Et ainsi, on intitule certains cours « yoga prénatal », « yoga postnatal », « yoga enfants », « yoga adolescents » pour orienter les uns et les autres vers le cours qui pourrait leur convenir.

Cette « classification » ne concerne en rien le yoga, elle permet simplement de proposer un accompagnement plus juste, en prenant en compte l’enfant qu’une femme porte en elle, en utilisant les outils appropriés pour s’adresser aux enfants, en proposant des adaptations pour les personnes à mobilité réduite, les pathologies particulières ou les femmes indisposées.

L’adaptation peut également se faire au sein d’un cours pour tous, mais un cours spécifique permet un accompagnement orienté, précis et ajusté, sans dispersion.